Microsoft

Retour sur mes premiers mois en tant qu’employé Microsoft

Carte de visite

Suite à mes deux stages au sein de la branche Consulting de Microsoft, j’ai eu la chance d’intégrer l’entreprise en tant qu’employé « permanent ». Lorsque j’étais stagiaire, ma tâche principale était de développer les applications internes, mais depuis que j’ai intégré ma nouvelle équipe il est beaucoup plus complexe d’expliquer ce que je fais au quotidien car mes tâches sont beaucoup plus variées.

En général, je commence par dire que je travaille au support, les gens s’imaginent alors que je passe mes journées au téléphone derrière mon PC pour expliquer comment brancher des câbles. J’affine en expliquant que mon poste est Responsable Technique de Compte et là c’est souvent plus flou : « donc tu fais de la technique ? de la gestion de projet ? tu gères des hommes ? un budget ? »

Pour être plus précis, sur mon contrat de travail il est bien mentionné « Responsable Technique de Compte » et ce qui au niveau des outils RH de Microsoft se traduit par « Technical Account Manager » (TAM). Mais que fait le TAM ? Le Responsable Technique de Compte est une personne qui gère les contrats de Support Microsoft Premier (support « premium » à destination des entreprises) ainsi que les services délivrés chez le client qui y sont rattachés.

Je distingue volontairement la gestion de services et la gestion de projet car le support intervient généralement en phase de production et plus rarement en période de projet au sens classique du terme, mais ce n’est pas pour autant que le TAM n’aura pas à prendre les dimensions que l’on retrouve habituellement en mode « projet ».

Au final, le TAM est chargé de s’assurer que tout se passe pour le mieux sur les environnements de production de ses clients, et ce, toutes technologies confondues. Le TAM intervient donc aussi bien sur des questions réseau que système, virtualisation, cloud, base de données ou développement en proposant les services nécessaires pour assurer la qualité et la protection des infrastructures et applications informatiques.

Maintenant mon intitulé de poste au sein de Microsoft n’est pas exactement « TAM », mais « TAM ADM ». Quelle différence me direz-vous ? Même si le TAM est censé adresser tout type de problématiques, il en existe quelques variantes chez Microsoft : le « TAM ADM » en est une. L’ajout du terme « ADM » qui signifie « Application Development Manager », ou « Responsable du Développement des Applications » en français, désigne un TAM spécialisé sur les questions liées à l’ingénierie logicielle.

Cependant, l’ADM doit aussi être capable d’adresser toutes les technologies au même titre que le TAM, c’est pour cela que le titre complet est « TAM ADM ». Pour ce qui est des clients, ils peuvent avoir seulement un TAM, un TAM et un ADM ou uniquement un ADM cela dépend des problématiques qu’ils souhaitent couvrir grâce à leur contrat de support.

Le Responsable Technique de Compte assure également l’envoi d’informations proactives (en avance de phase) et le suivi des incidents pour en accélérer la résolution constituant ainsi le point de contact privilégié du client auprès du support. Le support technique en lui-même est réalisé par des ingénieurs support et des ingénieurs de terrain spécialisés par technologie.

Mes explications sont probablement incomplètes tant le métier est vaste. D’ailleurs, même si les grandes lignes resteront identiques, une autre personne vous donnera probablement une vision différente de ce métier passionnant.

En plus des activités « habituelles » de mon métier, j’ai en charge le développement et la migration vers le cloud Azure d’outils internes avec des stagiaires (Julien et Valentin) dont j’assure également l’encadrement. Je contribue par ailleurs à la rédaction, à la traduction ou à la relecture de communications clients et de documents tels que le livre blanc « Migration vers Internet Explorer 11 et compatibilité des applications d’entreprise ».

La description qui m’avait été faite du poste était très claire, et en l’acceptant je me demandais si la technique n’allait pas me manquer. Aujourd’hui, je peux dire que ce métier me convient parfaitement car je suis libre de pouvoir pousser la partie technique à ma convenance tout en intervenant également sur d’autres types de sujets.

Facebooktwitterlinkedinmail

Recrutement des jeunes diplômés chez Microsoft

Chez Microsoft, le recrutement des jeunes diplômés en CDI passe par un programme spécifique, le programme MACH (Microsoft Academy for College Hires). Celui-ci est ouvert aux jeunes diplômés BAC+5 depuis moins d’un an. Ce programme constitue un réservoir de talents pour Microsoft, il peut donc mener à différents types de postes et se décline en trois branches :

NB : Le système de recrutement change régulièrement, vous trouverez en fin d’article le retour d’expérience d’un candidat passé en milieu d’année 2016.

  • MACH Marketing (Chef de produit, Responsable Marketing, …)
  • MACH Vente (Commercial, …)
  • MACH Technique (Consultant, Responsable technique de compte, Ingénieur support, …)

Sauf cas particuliers, le programme MACH est l’unique point d’entrée chez Microsoft France pour les jeunes diplômés. Ce programme dure deux ans et présente de nombreux avantages : accompagnement et formation renforcés, objectifs réduits, participations à des événements particuliers, …

En mai 2015, j’ai personnellement tenté l’expérience en postulant pour le MACH Technique afin d’intégrer Microsoft France en tant qu’Application Developement Manager (ADM). Mais concrètement, comment fonctionne le recrutement des jeunes diplômés chez Microsoft ? Certains auront peut être la chance d’être contactés directement par Microsoft, mais tout commence normalement par la recherche des offres auxquelles on souhaite postuler sur le site étudiants ou le site carrières que ce soit pour un poste précis ou pour le Talent Group (offre permanente/réservoir de talents).

Les personnes dont les candidatures ont été retenues sont ensuite convoquées à un Assessment Center, session de recrutement collective sur une journée, avec trois ou quatre autres candidats. L’Assessment Center pour le MACH Technique comporte trois épreuves :

  1. Le jury de motivation est une épreuve individuelle qui se compose d’une première phase où l’on présente son parcours sans interaction avec les membres du jury et d’une seconde phase d’échange (Présentation : 10 minutes, Echange : 10-20 minutes).
  2. La négociation collective est une épreuve impliquant la répartition des candidats en deux équipes : l’une représentant un éditeur de solutions logicielles, l’autre un partenaire vendeur de ces solutions. Dans le scénario, le partenaire remonte à l’éditeur des problèmes rencontrés par l’un de ces clients sur un logiciel. L’objectif est de chercher à résoudre le problème du client en instaurant une relation gagnant-gagnant et surtout d’éviter de tomber dans le piège de la décharge de responsabilité et ne pas chercher à trouver un coupable (Préparation : 30 minutes, Négociation: 20 minutes, Retour jury: 10 minutes).
  3. L’étude de cas est une épreuve individuelle où le candidat représente Microsoft et doit apporter des réponses à une problématique client comme il le ferait pour son futur poste. Cette épreuve comporte une phase de préparation d’une heure sur un PC prêté pour réaliser une présentation PowerPoint qui est ensuite déroulée devant le jury avant que celui-ci ne commence à poser des questions comme le ferait un client (Préparation : 60 minutes, Présentation: 10-15 minutes, Questions-Réponses: 10 minutes).

Entre ces épreuves les candidats peuvent bien sûr échanger leurs impressions et le repas de midi se tient en compagnie d’un ancien MACH (qui ne prend pas part au jury) afin de répondre aux interrogations des participants sur les deux années qui composent ce programme jeunes diplômés.

A l’issue de la journée, le résultat de l’Assessment Center est dévoilé de façon individuelle à chaque personne. Les candidats retenus peuvent se voir proposer un poste immédiatement auquel cas ils passeront un ultime entretien avec un manager de managers (souvent le futur n+2) avant de signer le contrat en cas d’avis positif.

Retour d’expérience d’un autre candidat au programme MACH (mi-2016)

Étape 1 – Le début de l’aventure

Probablement l’étape la plus importante lorsqu’une personne postule au sein de Microsoft France. Les personnes qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure sont invitées à se rendre à l’adresse suivante et à la garder précieusement dans leurs favoris: https://eu5.advorto.com/MicrosoftGraduatesFR/Login.aspx

Une note concernant l’enregistrement que vous effectuerez sur ce site, vous allez renseigner un e-mail et un mot de passe. Si jamais vous renseignez un e-mail Microsoft (ex: @outlook.com, @hotmail.fr, etc.), le mot de passe à inscrire n’est pas le mot de passe de votre e-mail, vous pouvez choisir n’importe quel mot de passe, il s’agit véritablement d’une étape d’inscription à part.

 

Étape 2 – Les informations lambdas

Renseigner les informations demandées, il s’agit des informations habituelles, nom, prénom, adresse, écoles, etc. Uploader votre CV. Une fois que vous aurez rempli ces informations, vous aurez directement accès à un questionnaire.

 

Étape 3 – Le test de personnalité partie 1

Le questionnaire consiste en une série de « questions ». Chaque question décrit une situation, et 5 choix vous sont proposés. Vous devez classer ces choix en fonction de ce que vous êtes le plus susceptibles de faire en face de la situation décrite. Il me semble que vous avez 8 situations présentées. Pas de limite de temps par question, mais une limite de temps global.

Ce premier questionnaire d’après ce que j’ai compris va être examiné par les ressources humaines, ils détermineront en fonction de votre CV et des réponses apportées si vous pouvez continuer l’aventure.

Pour vous donner une idée du type de question: votre manager vient de changer, comment allez-vous réagir?

– Vous lui sautez dans les bras et en faîtes votre meilleur ami.

– Vous lui serrez la main froidement, de toute manière l’ancien était meilleur.

 

Étape 4 – Le test de personnalité/éloquence partie 2

Cet entretien consiste à vous filmer pour répondre à des questions qui vont vous être posées. 8 questions, 45 secondes de préparation pour chacune, 2 minutes maximums pour y répondre.

Les questions ressemblent en partie à ce que vous aurez rencontré lors de la première série de questions format QCM.

 

Étape 5 – Entretien physique/téléphonique

Si vous avez réussi à convaincre les recruteurs, vous allez avoir un rendez-vous Skype ou en personne de proposer par une personne des ressources humaines. Cet entretien est presque le dernier. Faites-vous beau, et préparez-vous aux questions typiques d’entretien de ce genre. Exemple: Qu’apportez-vous à notre entreprise ?

 

Étape 6 – Les assessments, le défi, le big day

Félicitations, le grand jour est arrivé, vous avez réussi à passer les obstacles que Microsoft avez dressé devant vous. Maintenant il ne vous reste plus qu’une matinée/après-midi de défi à relever. Cette demi-journée ou journée selon l’organisateur, consiste à vous mettre en compétition face à d’autres candidats pour le poste que vous souhaitez intégrer. Les épreuves peuvent varier, voici ce que j’ai vécu:

 

Épreuve de groupe: Vous êtes 4 candidats dans une pièce, le jury vous observe (3 à 5 personnes + RH). Une question vous est donnée et vous devez travailler en groupe afin d’y répondre. Vous aurez 30 minutes pour cet exercice décomposé ainsi:

– 5 minutes de brainstorming avec vos camarades.

– 15 minutes pendant lesquels des informations supplémentaires à prendre en considération vous sont données.

– 5 minutes pour attribuer le rôle de chacun

– 5 minutes de restitutions pour argumenter vos choix face au jury

Le but de cette épreuve est d’observer vos capacités de travail de groupe, votre leadership, etc.

Jury de motivation personnelle: Seuls face au jury, vous avez 10 minutes pour vous présenter et donner vos motivations pour intégrer Microsoft. Ensuite 20 minutes de questions/réponses.

Study Case: Lors de votre convocation à l’assessment, vous recevrez également un study case, vous invitant à préparer un poweperpoint de maximum 6 slides afin de présenter un produit Microsoft désigné face à un client. Vous aurez environ 5 jours pour préparer vos slides qui seront à envoyer au recruteur quelques jours avant l’assessment.

Vous aurez rapidement les résultats après cette journée.

Nouvelle plateforme de recrutement à partir d’avril 2017

Les candidats sont invités à postuler à l’adresse https://microsoft.recsolu.com/external/jobs à partir du mois d’avril 2017.

Facebooktwitterlinkedinmail

Retour sur les TechDays 2015

TechDays 2015

Cette année, j’ai eu la chance de pouvoir passer trois jours aux Microsoft TechDays et je ne pouvais pas rater l’occasion de vous résumer cette aventure.

Nous avons commencé par une première journée axée développement :

Puis une deuxième journée sous le signe du Cloud avec :

  • 9h15 : « Cloud & Mobile, venez comme vous êtes »
  • 12h15 : « Quels services Azure pour mon application web ? » une excellente explication des possibilités d’Azure pour héberger un site web
  • 15h15 : « Application web hautement évolutives sur Azure »
  • 17h45 : « ASP.NET Web API & Azure API Management » (à voir) ou comment déployer des outils surpuissants en trois clics

Et enfin une dernière journée orientée Machine Learning :

  • 9h15 : « Vers une technologie invisible et une intelligence omniprésente ? » un tableau inquiétant de paysage technologie à venir
  • 11h00 : « Démystification du Machine Learning » (à voir), une présentation parfaite de ce principe novateur
  • 14h00 : « Comment déployer et gérer dans le cloud Azure les environnements de développement et de test en un clic ? »
  • 15h15 : « Malware Unchained » (à voir) aka la Coding4Fun des IT

Vous l’aurez compris, nous avons eu le droit à une très belle édition 2015 des Microsoft TechDays.

Facebooktwitterlinkedinmail

Après 6 mois chez Microsoft

MCS

Quelques jours après mon arrivée chez Microsoft pour mon stage de 4ème année j’avais écrit un article avec mes premières impressions, il en fallait bien un second pour dresser le bilan de ces 6 mois passés au de l’équipe de Resources Management de Microsoft Consulting Services.

Mais qu’ai-je donc fait pendant 6 mois chez Microsoft ?

La réponse est simple : j’ai travaillé sur l’amélioration des outils du Resources Management. J’ai donc eu à mener deux projets, la premier concerne la réalisation d’un outil de gestion et de recherche des compétences sombrement intitulé « MIS » pour « Missions & Skills ». Il s’agît d’une application web reposant sur les technologies ASP.NET et Entity Framework qui permet de matérialiser avec une grande précision et beaucoup de souplesse la connaissance des Resources Managers sur les compétences des 160 consultants de Microsoft France.

Microsoft - Missions & Skills (ASP.NET)

Microsoft – Missions & Skills (ASP.NET)

Le second projet était d’avantage orienté sur les ressources externes puisqu’il s’agît d’une application permettant aux Managers de Microsoft qui gèrent les projets clients d’effectuer des demandes de sous-traitance. Cet application également basée sur ASP.NET et Entity Framework se nomme « AskRM » pour « Ask Resources Management ».

Microsoft - AskRM (ASP.NET)

Microsoft – AskRM (ASP.NET)

Ce stage m’a donc donné l’occasion de découvrir une autre facette du web chez Microsoft : l’ASP.NET (avec Entity Framework), mais aussi d’approfondir mes connaissances sur le Framework .NET, LINQ, IIS, SQL Server, TFS et bien d’autres points…

J’ai également eu la chance d’être lauréat au concours interne « Build your app featuring Siena », avec l’application Microsoftee Perosnnal Assistant dont l’objectif était de regrouper des informations utiles aux employés de Microsoft (Météo, Cours de l’action MS, Actualité informatique, Veille technologie, Evénements, Horaires de navettes, …). Cette victoire m’a d’ailleurs permis de remporter un Lumia 930, que je vous recommande chaudement.

Certains m’ont également demandé : « Alors c’est comment Microsoft ? »

Je dirais simplement que c’est génial ! Le fait de travailler sur des technologies Microsoft est déjà un plaisir en soi car les outils proposés sont généralement simples à mettre en place, nécessitent peu de configuration et offrent énormément de possibilités donc pas de perte de temps sur l’installation de son environnement de projet, mais en travaillant chez Microsoft tout cela prend encore une dimension. Au delà de l’accès aux nombreux outils de la firme, les employés peuvent accéder à des logiciels développés par des tiers et à de nombreux équipements, les initiatives sont donc largement soutenues.

Les employés sont également au centre de toutes les attentions : les victoires sont célébrées tous niveaux hiérarchiques confondus, de nombreux services sont proposés quotidiennement (Restaurants d’entreprise, Cafétérias, Conciergerie, …).

Pour finir, j’ai eu la chance d’intégrer une équipe formidable avec des personnes réellement passionnées par leur métier et où régnait une très bonne ambiance.

C’est tout ça et bien plus Microsoft !

Facebooktwitterlinkedinmail

Un strasbourgeois à Paris

Microsoft France

Lorsqu’on décide de transformer sa passion pour l’informatique en métier, on pense inévitablement aux grands noms qui ont marqué la courte histoire de ce domaine. Il y a quelques mois je n’aurais jamais imaginé travailler chez un géant du secteur, pourtant depuis quelques jours j’ai la chance d’être en stage au sein de la Division Services de Microsoft France.

Depuis le 31 Mars, je travaille donc avec l’équipe de Ressource Management (RM) de Microsoft Consulting Services (MCS) sur l’élaboration d’un outil qui permettra de gérer les compétences, les expériences et les missions des consultants et partenaires de l’entité. L’équipe extraordinaire et le cadre de travail est tout simplement génial (hé oui Microsoft chouchoute ses employés mais aussi ses stagiaires !), j’ai déjà rencontré énormément de personnes et découvert beaucoup de choses en quelques jours.

Je travaille actuellement sur le développement d’une application ASP.NET MVC 5 accompagné d’Entity Framework 6 et cette combinaison forme un duo magique pour le développement web. J’étais toujours un peu frileux concernant les technos web de Microsoft, mais je dois bien avouer que j’ai totalement changé d’avis.

J’espère que je ne suis pas au bout de mes surprises !

Facebooktwitterlinkedinmail

Le début d’une histoire – TechDays 2014

Quoi de mieux que les TechDays pour commencer un blog ?

J’ai eu la chance de pouvoir m’absenter pendant une journée avec quelques camarades de promo pour assister à cet événement sensationnel ! Voici donc le récit détaillé minute par minute de mon périple du mardi 11 février 2014 au Palais des congrès de Paris…

Badge d'accès aux Microsoft TechDays 2014

  • 06h16 : Départ Gare de Strasbourg
  • 08h38 : Arrivée Gare de l’Est à Paris
  • 09h10 : Déjà en retard pour la plénière
  • 10h55 : Fin de la plénière « Votre futur est dans le code »
  • 11h00 : Session « Introduction au développement Windows 8.1 »
  • 12h15 : Session « Azure : que puis-je faire pour 0€, 1€, 100€, 1000000€ et au-delà ? »
  • 13h00 : Echanges avec des professionnels présents à l’événement
  • 13h45 : Direction McDo’ pour un repas entre amis
  • 15h20 : Retour au salon et petite tournée des stands en attendant la session suivante
  • 16h20 : Catastrophe, la session « Mode offline et Synchronisation avec Windows Phone et Windows 8.1 » est pleine !
  • 16h21 : Nouveau tour de salon et arrêt au Starbucks du RDC pour patienter
  • 17h30 : Session « Techniques d’UX & UI Design »
  • 19h10 : Metro direction Gare de l’Est
  • 20h25 : Retour vers Strasbourg en TGV

Plus d’infos : www.microsoft.com/france/mstechdays

Facebooktwitterlinkedinmail